Qu’est-ce que la marche nordique ?

La marche nordique : un sport convivial et complet

Vous connaissez la marche, mais connaissez-vous la marche dite “nordique” ? Sport en plein essor, la marche nordique est une marche accélérée exercée en plein air avec des bâtons de marche spécifiques. Activité complète et dynamique, elle offre d’excellents bénéfices sur votre corps, mais aussi sur votre esprit.

Excellent choix pour se maintenir en bonne santé et faire du sport sans traumatiser les articulations, Univers Running vous délivre tous les secrets de la marche nordique.

L’origine de la marche nordique

La marche nordique, comme son nom l’indique, provient des pays scandinaves, où est elle devenue très populaire dès les années 1970. Elle permet de continuer à s’entraîner en l’absence de neige d’où la ressemblance avec le ski de fond.

À la différence de la marche classique, la marche nordique fait brûler deux fois plus de calories et fait travailler 80% des muscles du corps.

La marche nordique : une ressemblance avec le ski de fond

Où se pratique la marche nordique et par qui ?

La marche nordique se pratique à l’extérieur : en pleine nature (forêt, campagne, montagne, …) comme en ville. C’est un sport complet et équilibré pouvant être pratiqué par tous les âges.

Cette activité peut sembler assez facile, soit mettre un pied l’un devant l’autre mais elle est très physique. Elle reste néanmoins accessible à tous, des adolescents aux retraités en passant par les sportifs confirmés.

Elle est synonyme d’efficacité et de convivialité. Elle peut se pratiquer à plusieurs et permettre de parcourir la nature pour le grand bonheur des amoureux de la faune. La seule chose à intégrer est les techniques de base.

La technique de la marche nordique

La marche nordique reproduit la technique du ski de fond : vous tendez les bras loin devant vous sans plier le coude et vous ramenez les bâtons sur l’arrière.

Vous pouvez mettre le gantelet ou l’attache prévus pour garder un maintien du bâton et vous pouvez lâcher sans inquiétude vos mains pour plus d’amplitude dans vos mouvements.

Il est important de bien s’échauffer au niveau musculaire et articulaire avant de pratiquer la marche nordique. Par la suite, il est conseillé de faire une mise en route progressive. Et enfin, vous pourrez terminer par des étirements à l’aide des bâtons pour mieux récupérer.

Les bienfaits de la marche nordique

En plus d’être accessible, la marche nordique a des bienfaits cachés que la plupart d’entre vous n’ont pas idée. En effet, elle vous permet de :

  • renforcer votre système immunitaire
  • rééduquer progressivement votre corps après des blessures
  • prévenir de l’ostéoporose
  • améliorer la circulation sanguine et favoriser une meilleure oxygénation du cerveau, ce qui augmente vos capacités cérébrales
  • tonifier le corps (épaules, pectoraux, abdominaux, bras, dos, cuisses et jambes) et fortifier les os
  • renforcer les fonctions respiratoires et cardiaques
  • préserver les articulations et soulager les genoux et le dos
  • aider à mieux respirer
  • aider à mincir (dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée)

Convaincu(e) ? Il ne vous reste plus qu’à chercher des bâtons et une bonne paire de chaussures de marche pour vous y mettre ! Ça tombe bien, nous vous proposons une sélection d’équipement spécifique pour la marche nordique.

L’équipement de base pour pratiquer la marche nordique

Les bâtons

Les bâtons de marche nordique : un accessoire indispensable

Les bâtons permettent de se projeter plus rapidement vers l’avant et sollicitent l’ensemble de vos muscles. Les mouvements de bras sont donc beaucoup plus accentués à l’aide des bâtons, pour propulser votre corps et allonger votre foulée. Ils permettent de transférer plus de 20% du poids du corps vers le haut, pour marcher plus vite et de façon plus confortable sur tous les terrains mêmes accidentés. La fatigue musculaire se fera ainsi moins sentir.

Les bâtons ne sont pas positionnés de la même façon qu’en randonnée. Ils ne sont donc pas posés à la verticale en avant du corps mais leurs pointes sont orientées vers l’arrière, comme en ski de fond.

Les bâtons en composite (fibre de verre et carbone) offrent un confort de marche et minimisent la pression sur les chevilles, les genoux, les hanches et le dos à chaque impact au sol.

Les chaussures

Pour une pratique appréciable et efficace, vous devez vous équiper de chaussures de randonnée souples non montantes avec des semelles adhérentes. Sur des terrains totalement secs, il est possible d’utiliser vos chaussures de running.

Les vêtements

Pour pratiquer la marche nordique dans de bonnes conditions, il est essentiel de bien choisir votre tenue. Il faut qu’elle soit à la fois adaptée aux conditions météorologiques, légère et respirante. Enfin, pensez au sac à dos de petite taille à taille moyenne (en fonction du nombre de kilomètres) pour pouvoir transporter vos effets personnels et votre ravitaillement (eau et alimentation).

Ce qui est à retenir de la marche nordique : la dépense d’énergie est plus accrue que la marche normale et le travail musculaire est considérable. Le plaisir de la pratique arrive dès les premières foulées puisque la technique est simple et accessible à tous.

Cynthia